» Accueil
Imprimer

juillet 2020

chers amis gardes d'honneur,

Depuis la pandémie, la peur de la maladie et la mort nous sont présentées comme comme des évènements anxiogènes, presqu'anormaux. On se masque, on se distancie les uns des autres, or la maladie et la mort sont totalement inhérentes à chaque vie, personne n'y échappe ! Pas un seul de nos cheveux ne tombe sans que le Seigneur ne le sache. Il est le Maître de toute vie, de sa conception à sa toute fin dernière. Pourquoi redouter ce sur quoi nous n'avons aucune prise ? 
"Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie ? Si donc vous  ne pouvez pas même la moindre chose, pourquoi vous inquiétez-vous du reste ?" (Luc 12, 25).

Quel que soit l'âge, son  statut social ou toutes  les précautions prises, quand l'heure est venue, rien n'y fait, ni personne. Dieu rappelle quand Il veut ! Il est le maitre de la moisson et on l'a sans doute beaucoup trop oublié. Pour ne pas être pris "au dépourvu", reste à mourir chaque jour un peu plus de notre "nous-mêmes" toujours bien assez suffisant ! C'est tout l'enseignement proposé ce mois-ci dédié au Précieux Sang de notre Seigneur !

Saint et bel été à chacun

 

  

  Mourir chaque jour !

 « De quelque côté que l’arbre tombe, il demeure. » dit la Sagesse. De fait si nous tombons chargés de bons fruits, nous entrerons dans la vie éternelle. Si nous n’avons produit que de mauvais fruits, nous serons précipités dans cette nuit ténébreuse qu’est l’enfer.  Dieu n’a pas fait la mort,  car Lui-même est source de vie. Toute  vie,  angélique ou humaine, morale ou physique, coulent à flots de son sein. Tout ce qui vit et respire, vit et respire par Lui,  ce qui a fait dire à St Paul « C’est en Lui que nous avons la vie, le mouvement et l’être. » (Acte 17, 28)

La mort, elle,  est la conséquence du péché.  Le péché est donc le mal absolu, c’est le mal de Dieu, son antagoniste, son ennemi, son persécuteur. C’est en même temps la sanction, le châtiment perpétués à toute vie depuis Adam. L’arrêt fatal s’exécute sans pitié, sans exception, c’est la loi universelle, nul n’y échappe.

Les âmes frivoles s’étourdissent et cherchent à oublier dans les distractions de tous genres le terme redoutable qui les arracheront à ces plaisirs trompeurs.  Mais l’âme fidèle, sensée et vigilante, redit prudemment: « je meurs chaque jour, pour conquérir la véritable vie ! » Pour cela, elle s’exerce d’abord à mourir à soi-même puis au monde qui passe, à ses fausses joies, ses espérances mensongères, ses mirages trompeurs. Elle reste indifférente aux choses pour se tenir toujours prête à répondre à l’ultime appel du Seigneur.

Même s’il est difficile pour chacun de vivre ainsi détaché de tout pour ne penser qu’au ciel, quelle joie de se dire que si nous mourons comme le juste, ce n’est au fond que le saut d’un enfant dans les bras de son père ! Vivre fidèlement notre heure de présence en remettant Jésus au centre de nos occupations, nous permet non seulement de produire de bons fruits mais nous prépare également à franchir ce grand saut !  (Sœur Marie du Sacré Cœur Bernaud)

Fêtes principales du mois :

3 :            St Thomas et 1er vendredi du mois dédié au Sacré Cœur de Jésus
11 :           St Benoît

12 :          Sts Louis et Zélie Martin

16 :          Notre Dame du Mont Carmel

22 :          Ste Marie Madeleine Protectrice de la Garde d’honneur (indulgence plénière)

25 :          St Jacques

26 :          Ste Anne et St Joachim

31 :          St Ignace de Loloya

L'agenda du mois
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Saint du jour
Lundi 13 Juillet
Fête du jour : Henri et Joël
Réflexion journalière
« Tirer une parole...la garder dans son coeur »

Vous verrez que Je vis et vous aussi, vous vivrez.
Jn 14, 19
Actualité du moment

Précieux Sang de Jésus

 

Sang précieux,

source toujours
 
jaillissante de grâces 
et de bénédictions…

Sang précieux, 

grand océan 
de la miséricorde divine…

Rejaillissez sur nous !

 

 

22 juillet

Ste Marie Madeleine
1ère Garde d'honneur
au pied de la Croix
avec St Jean
et la Vierge Marie 



 

ô Marie Madeleine
toi, qui as baisé les pieds
de Jésus,
apprends-nous
à mettre nos pas
dans les siens.
Conduis-nous
sur les Sentiers 
de la foi et
de l'espérance !
Emmène-nous
Marie-Madeleine
jusqu'à la Lumière
du Ressuscité !

Geneviève